OPERATION PASTEUR

La dernière phase de mise en souterrain de la voie ferrée commencée dans les années soixante et achevée en 1999 permet l’urbanisation de quatre hectares.

Celle-ci s’effectue sur deux niveaux :

  • en infrastructures sont réalisés les voies de circulation, les parkings ;
  • en superstructures les programmes immobiliers : logements, équipements publics, surfaces commerciales et planchers d’activités.

Ces terrains ont été divisés en îlots (Castelleretto, Prince Pierre, Rainier III, Canton, Pasteur, Charles III, Aureglia-Grimaldi).

  • Sur l’îlot Prince Pierre a été construit un nouveau lycée technique et hôtelier d’une capacité d’accueil de 600 élèves.
  • Sur l’îlot Rainier III ont été réalisés 237 appartements et des locaux commerciaux.
  • Sur l’îlot Canton ont été construits 68 logements domaniaux, une crèche, une maison des associations et des locaux de stockage.
  • Sur les îlots Aureglia-Grimaldi et Castelleretto, 290 logements

Aujourd'hui, l’Etat poursuit cette urbanisation avec l’opération de l’îlot Pasteur.

Cette parcelle de 250 mètres de long sur 35 mètres de large accueillera, à l'horizon 2022-2023 :

  • le nouveau collège d’une capacité d’accueil de 1.500 élèves  et ses annexes (piscine, gymnase et auditorium)
  • un centre de tri postal
  • un centre de transfert des déchets recyclables et un nouveau terminal pour la collecte pneumatique des déchets
  • le nouvel espace Léo Ferré
  • une salle de répétition municipale
  • la nouvelle Médiathèque municipale
  • la Direction de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports
  • un ensemble de 8.700 m² de bureaux 
  • et un parking public de 900 places.

L'opération est conduite suivant une démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE), telle que souhaitée par SAS le Prince Souverain. La certification HQE "NF Bâtiments tertiaires neufs" a été obtenue auprès de Certivea en 2014 pour la phase programme et en 2018 pour la phase conception.


  • Vidéo du projet 

 


Travaux préparatoires 2016-2018

La première phase dite de travaux préparatoires sera terminée fin septembre 2018 après la démolition des derniers murs en béton encore présents le long de l'avenue de Fontvieille au niveau de l'immeuble Le Méridien. Les travaux de démolition réalisés du 31 juillet au 18 août 2018 nécessiteront de couper le sens descendant de l'avenue de Fontvieille pour des raisons de sécurité relatives à la circulation automobile. Le sens montant sera toutefois maintenu ouvert pendant toute la période permettant de rejoindre la Place du Canton et desservir tous les riverains depuis Fontvieille. Des déviations routières seront déployées tout le long de la dorsale pour inciter les véhicules à emprunter la route de la piscine pour accéder à Fontvieille.

A l'issue de cette phase de travaux, la circulation routière aura été mise dans sa configuration définitive côté falaise avec les nouvelles voiries Charles III et Rainier III et le prolongement du tunnel Charles III vers la Place du Canton. La totalité de la plateforme sera abaissée jusqu'au niveau de l'avenue de Fontvieille.


Evolution en accéléré (Timelapse) du projet de début 2016 à avril 2018


Les travaux se poursuivront début 2019 avec la poursuite des terrassements des 4 niveaux de parking et la construction des bâtiments.


La stratégie de l'Etat dans l'urbanisation de la Principauté doit satisfaire aux besoins de logements des monégasques, de programmes résidentiels privés, d'équipements publics (santé, culturel, sportif, éducatif), de planchers d'activités économiques (surfaces de bureaux, commerces, hôtellerie) et d'infrastructures (routières, portuaires, parkings, réseaux).

En effet, il s'agit à la fois de renforcer la qualité du cadre de vie des monégasques et des résidents ; de développer l'activité économique ; d'attirer de nouveaux investisseurs en leur proposant des conditions optimales d'hébergement et d'implantation.

Cette stratégie repose sur trois axes :

  • développer des programmes sur les réserves foncières
  • reconstruire la ville sur la ville, par la démolition des immeubles vieillissants, qui ne sont plus adaptés et n'ayant aucun caractère patrimonial
  • étendre le territoire sur la mer

Il est important de souligner que l'Etat accompagne financièrement cette stratégie : en 2015, sur un budget de plus d'un milliard d'Euros, environ 30% étaient consacrés aux dépenses d'équipement et d'investissement.

De nombreux programmes et chantiers sont en cours. Plusieurs constituent des projets qui participent à modeler l'avenir de la Principauté. Parmi ceux-ci deux projets majeurs lancés par S.A.S. le Prince Souverain : la construction du nouveau Centre Hospitalier Princesse Grace et l'urbanisation en mer constituent des moments forts de notre vie nationale et s'inscrivent déjà dans l'Histoire de notre pays.

Pour l'ensemble des acteurs socio-économiques, ils sont aussi des signes concrets de cette volonté de construire une Principauté moderne, dynamique, attractive.

Utilisation des cookies. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d'information, cliquez ici